Lumière infinie

Lumière infinie

« Lumière infinie » huile sur toile 120*80cm

La vie est intense

Saisie ta chance

Suis cette pulsion de vie

Qui te transmet son élan infini

Fais la différence

Choisis l’unité

Dans cet univers de possibilité

Que toi seul à le pouvoir de créer et recréer ;

Chaque jour fais le choix

De ce don d amour illimité

« Foret enchantée » 60*40 cm

Nous courons après le temps,

Nous courons après l’argent,

Mais qu’avons nous de plus précieux que l’instant présent ?

Que faisons nous en ce monde si ce n’est pour incarner la joie et la paix ?

Que faisons nous en ce monde si ce n’est pour suivre le chemin le plus lumineux auquel nous nous sommes destinés ?

Déposons nos armures

Écoutons ce doux murmure ;

Derrière le voile,

 S’expanse et tisse sa toile

Ce vaste réseau d’étoiles ;

 Des consciences qui vibrent à l’unisson

Et œuvrent dans la même direction ;

L’heure est à la passion,

Formons ce cercle d’unité

Que tant d’êtres veulent aujourd’hui incarner

« Entre ciel et terre » 120*80 cm

J’ai du talent

Parfois il vient à pas lent

Et parfois à pas de géant

Ce sont souvent des élans

Qui semblables à des cerfs-volants

Chassés par le vent,

Jouent avec l’instant présent ;

Parfois le talent paraît absent

Mais moi je le sens

Le talent, il est omniprésent

Et même s’il ne fait ni la pluie ni le beau temps

Le talent est tout de même

Un très beau présent

« Eaux profondes » 55*46 cm

Jour de colère

Le vent souffle à plein poumon

Comme un être trop chargé d’émotion

Comme pour dire non

Il souffle et emporte avec lui

Ta mauvaise foi

Tes mauvais choix

A peine t’a-t-il aperçu

Qu’il te souffle dessus

Pour te faire regretter

Les actes insensés

Que tu portes chaque jour

Sur sa terre sacrée

***

Le cri de Gaïa

Je te porte dans mon ventre rond

Mais toi tu me tournes le dos

Je te nourris

Mais toi tu me détruis

Tu empoisonnes mes cours d’eau

Tu déverses tes déchets sur mon dos

Tu bétonnes chaque centimètre carré de ma peau ;

Parfois épuisée, je finis par trembler ou je pleure à tout inonder

Là encore, tu ne comprends pas et tu pestes contre ce mauvais climat ;

Prédateur, tu exploites, pilles et tues

Mais dis-moi « Homme », qu’as-tu fais de ta vertu ?

Je te porte dans mon ventre rond

Porte moi simplement dans ton cœur

nadiabonnard.com

Exposition photos

J’ai le plaisir de vous convier à la deuxième édition de l’exposition photo organisée par la mairie de Beaumont les Valence (salle d’exposition de la mairie) du 2 au 30 avril 2109.

Le vernissage aura lieu le samedi 6 avril à 11h.

Au plaisir de vous y retrouver.

https://nadiabonnard.com/photos/

Un vent de liberté

Face aux lois des puissants :

Manipulation, pouvoir et argent ;

Que reste t’il vraiment à l’humanité

 Des valeurs de liberté, d’égalité, et d’intégrité ?

Le mensonge désunis,

Il érige les hommes en ennemis

   Et méprise et tue chaque jours les plus démunis.

Mais en ces temps ou les consciences s’éveillent

Sortons de notre état de veille

Redevenons les véritables créateurs de nos vies

Nous courons après le temps,

Nous courons après l’argent,

Mais qu’avons nous de plus précieux que l’instant présent ?

Que faisons nous en ce monde si ce n’est pour incarner la joie et la paix ?

Que faisons nous en ce monde si ce n’est pour suivre le chemin le plus lumineux auquel nous nous sommes destinés ?

Déposons nos armures

Écoutons ce doux murmure ;

Derrière le voile,

 S’expanse et tisse sa toile

Ce vaste réseau d’étoiles ;

 Des consciences qui vibrent à l’unisson

Et œuvrent dans la même direction ;

L’heure est à la passion,

Formons ce cercle d’unité

Que tant d’êtres veulent aujourd’hui incarner

Religion télévision

Je trône au milieu du salon

C ‘est moi qui décide de tes opinions

Je décide ce que tu dois désirer et ce que tu dois rejeter

Je suis le Saint patron

 Je décide de tes actions mais aussi de ta consommation ;

Je fais preuve de séduction

  Pour éviter que tu ne te poses les vrais questions,

  Et pour continuer de t’aliéner  ;

 C ‘est au travers de médias enchaînés,

 Que je divise pour mieux régner,

Que chaque jour, je tend à faire reculer ta liberté de penser

 Que chaque jour, je cherche à te faire oublier qui tu ES

Et qu’en toi seul réside vraiment la vérité…

Ton  étoile

Choisis ta vie

Suis ton chemin

Ose le bien

Fais de ta vie une œuvre

Fais de ta vie un art

Franchis pas à pas

Ces limites qui n’existent pas

Qui ne sont qu’illusion

Joue de ta passion

Aborde la vie avec conviction

Ton étoile est là

Où que tu ailles

Elle te suivra

Te soufflera la Voie

Tel un petit poucet égaré

Sèmera des indices pour te guider

N’hésitez pas à partager cet article…

site : www.nadiabonnard.com

  1. Sarah Masyel
    Sarah Masyel dit :

    Coucou Nadia !
    Merci beaucoup pour ces bienfaisantes couleurs, senteurs, et belles heures…
    J’ai aimé la p’tite rose-pêche, toute délicate, et fatiguée, mais bien vibrante néanmoins. 🙂
    Amitiés.
    Sarah –

    Répondre
    • Nadia Bonnard
      Nadia Bonnard dit :

      Merci Sarah,
      il s’agit en effet d’une variété de rose ancienne, coté odeur et couleurs, c’est un bonheur…
      A très bientôt

      Répondre
  2. Manie
    Manie dit :

    belles photos du printemps mais alors il y en a marre de cette météo du mois de Mai..qui toutefois offre pas mal de changement de couleur et des photos électrisantes avec ces orages…bisous

    Répondre
  3. Céline
    Céline dit :

    J ai toujours beaucoup de joie à contempler tes belles photos et lire tes poèmes qui traduisent parfois une réalité bien vilaine…comme religion télévision…en espérant que ça fasse un électrochoc à certains humains…
    Et un beau souvenir personnel de la forêt de broceliande avec l arbre d or
    Merci Nadou
    Continue sur cette voie qui est la tienne
    Je t embrasse

    Répondre

Echange et Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

un + 19 =